Lecture commémorative en mémoire des vingt-trois enfants juifs du lycée arrêtés, déportés et assassinés entre 1942 et 1944

samedi 7 décembre 2013
par  3aljf

Le jeudi 23 janvier 2014 à 17h45, au lycée sous la coupole

  • Madame Annick Fourno, Proviseur,
  • L’Association historique du Lycée Jules-Ferry,
  • L’AMEJD IXeme et Mme Epelbaum, professeur d’histoire,
  • Monsieur Rousseau/Rieznikoff, intervenant théâtre,
  • Les anciens élèves Irène Cavallaro, Diane Jacquier, Nathan Sarfati
  • Les élèves volontaires de la classe de 3ème3,

vous invitent à assister à la lecture commémorative en mémoire des vingt-trois enfants juifs du lycée arrêtés, déportés et assassinés entre 1942 et 1944 sous le régime de Vichy et l’occupation nazie.

L’une d’elles, Nicole Alexandre, élève de 3eme durant l’année 1942-1943 fut arrêtée, internée au camp de Drancy puis déportée vers Auschwitz par le convoi du 20 novembre 1943. Elle ne reviendra pas.

Françoise Delthil qui deviendra la grande éditrice Françoise Verny, fut l’amie de Nicole Alexandre.
C’est en lisant le livre de Patrick Modiano, Dora Bruder qu’une phrase trouva un écho particulier dans son esprit.
« …il doit bien exister aujourd’hui à Paris, ou quelque part dans la banlieue, une femme qui se souvienne de sa voisine de classe ou de dortoir d’un autre temps ».

Il aura fallu à Françoise Verny près de soixante ans pour trouver les mots qui font comprendre que sous la carapace de fausse amnésie, le souvenir de Nicole, à l’état latent, son souvenir »dormant », ne l’avait jamais quittée. Françoise nous transmet le présent de 1942, où l’on rentre chaque soir du lycée Jules Ferry par le même chemin. De la place Clichy à la cité Tocqueville.

PDF - 190.7 ko
Lecture commémorative en mémoire des vingt-trois enfants juifs du lycée arrêtés, déportés et assassinés entre 1942 et 1944

Pour aller plus loin

- Françoise Verny : Serons-nous vivantes le 2 janvier 1950 ?

Date de publication : 1 novembre 2005

Présentation de l’éditeur : " On préférait garder le silence. On voulait presque oublier. On n’avait pas encore trouvé les mots. Il aura fallu à Françoise Verny près de soixante ans pour trouver les mots : "Patrick Modiano. Nicole et Françoise ont quinze ans. A l’hiver 1943, Nicole est internée à Drancy d’où elle écrit à son amie de collège des lettres magnifiques. Puis elle disparaît. Bientôt, c’est la rentrée scolaire. Françoise se fait une nouvelle amie, et oublie Nicole. Françoise consacre sa vie entière à l’édition et à l’écriture… jusqu’au jour où le visage de son amie revient la hanter. Flou. Enfantin. Une jeune fille à lunettes, espiègle, passionnée de lecture : Nicole Alexandre, déportée à Auschwitz par le convoi du 20 novembre 1943. Voici le livre de l’oubli et de la mémoire.

- Patrick Modiano : Dora Bruder

Date de publication : 2 avril 1997

Quatrième de couverture  : « J’ignorerai toujours à quoi elle passait ses journées, où elle se cachait, en compagnie de qui elle se trouvait pendant les mois d’hiver de sa première fugue et au cours des quelques semaines de printemps où elle s’est échappée à nouveau. C’est là son secret. Un pauvre et précieux secret que les bourreaux, les ordonnances, les autorités dites d’occupation, le Dépôt, les casernes, les camps, l’Histoire, le temps - tout ce qui vous souille et vous détruit - n’auront pas pu lui voler. »


Navigation



Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois